ma

 Dans une hutte-cocon, une femme chante.  Elle écoute son petit, lui dit la vie à venir. Dans le grain de sa voix, ses joies, ses peines, ses bonheurs et ses colères, ses silences et ses espoirs. 
ma, première syllabe prononcée, ma, comme maman, ma, prémisse du moi… 
Sophie Grelié explore l’enfance de la parole, la musique de la langue, le pré-langage du bébé, toute la dimension poétique de cette relation de l’adulte à l’enfant. Des voix de bébés et divers objets sonores accompagnent les musiques de Giacinto Scelsi qui résonnent d’évidence.